Les pratiques du Yoga

Asanas : les postures

Les asanas, par leur valeur et leur sens profond, visent au développement de la personnalité physique, mentale et spirituelle. Ils doivent être considérés comme des postures et des paliers dans la croissance de l’être. Ils peuvent être utilisés dans un but thérapeutique ou pour le maintien de la santé. Ils fortifient le psychisme et développent le pouvoir de décision et de concentration.

Le Hatha Yoga qui prépare le corps aux techniques spirituelles les plus élevées attache une grande importance à la purification du corps par les asanas.

p1020978.jpg

Pranayama : le souffle

Les anciens yogis étaient parfaitement conscients de l’importance du souffle. Ils en étaient si sûrs qu’ils mesuraient la durée de la vie non pas en années mais en nombre donné de respirations. Chaque être, selon eux, venait au monde avec un nombre de respirations prédéterminé, correspondant à la durée de sa vie. Ainsi, allonger la durée de chaque respiration correspond à coup sûr à allonger la durée de la vie.

« La vie est une période qui s’étend d’une respiration à la suivante. Une personne qui respire à moitié vit seulement à moitié… »(« Hatha Yoga Pradipika »)

Toute notre vie est entièrement dépendante de la respiration ; c’est une fonction vitale très délaissée de nos jours dans le monde occidental.

Il existe une grande variété d’exercices de pranayama. Ils sont pratiqués selon le but à atteindre, la constitution et le tempérament du pratiquant.

Mudras : les gestes subtiles

Ils font partie de certaines pratiques jusque là demeurées secrètes, qui sont largement diffusées aujourd’hui. Le mudra peut être considéré comme une attitude représentant la psyché. Dans la danse indienne classique, le mudra est un geste symbolique de différentes parties du corps qui évoque une ambiance ou un sentiment. Ils développent la conscience des courants d’énergie (prana) à l’intérieur de notre corps subtil.

Certains mudras associés aux bandhas, asanas et pranayama forment des combinaisons très puissantes ; chacun de ces constituants gardant ses propres effets bénéfiques.

Bandhas : les verrouillages subtils

Bien que peu nombreux, ils ont une importance capitale pour le pratiquant du Yoga. Ils permettent, en contractant doucement mais fermement certaines parties du corps, de régulariser  les nerfs qui les commandent et d’activer la circulation sanguine. Ils sont généralement associés aux mudras, asanas et pranayama (voir ci dessus « Mudras »).Le bon fonctionnement et la santé du corps s’en trouvent nettement améliorés. Ils favorisent également le relâchement des nœuds psychiques qui entravent la libre circulation de l’énergie vitale.

Yoga Nidra : relaxation yoguique

Elle est essentielle dans la vie de chacun. Par relaxation, nous entendons un relâchement des tensions à la fois dans le mental et dans le corps durant une période permettant un repos complet et une totale revitalisation.

Par la pratique du Yoga Nidra qui est une sorte de « sommeil sans sommeil », nous nous trouvons à la frontière de la veille et du sommeil. C’est dans cette frange très mince que s’intériorise la perception et que le contact s’établit avec le subconscient et le plan de la supra conscience. Conduit par un instructeur qualifié, le pratiquant en retirera les plus grands bienfaits tant au plan physique que mental.

Méditation

Elle est un moyen de contrôle très puissant des fonctions et des réactions physiologiques aux évènements psychologiques. L’une des transformations les plus profondes qui aient lieu dans le corps pendant la méditation, est le ralentissement du métabolisme et des processus de construction et de dégradation des tissus.

« La méditation a une influence manifeste sur la pression sanguine, sur le rythme cardiaque, sur la réduction du taux d’acide lactique et par conséquent sur tous les signes d’anxiété… »(« Méditations Tantriques » Swami Satyananda).

Sath Karmas : les pratiques de purification

A l’origine, le Hatha Yoga se composait uniquement des 6 techniques de purification appelées « Shat Karmas » mises au point par les anciens Yogis. Par ces techniques, les toxines et les impuretés sont éliminées du corps. Ces techniques contribuent d’une façon puissante  et profonde au bon fonctionnement du système respiratoire, digestif et…visuel.